Lors du débat d’orientations budgétaires, qui s’est tenu le 13 novembre dernier, la Présidente du Conseil régional de Franche-Comté a dévoilé quelques uns de ses objectifs à l’horizon 2015, mais aussi pour les années futures…

Au-delà des annonces et autres effets de manches du Vice-Président aux finances, l’élément important de la stratégie budgétaire de la majorité socialo-écologiste régionale va simplement consister à doubler la dette de la collectivité, prévoyant de faire passer celle-ci de 189 millions d’euros en 2014 à 346 millions d’euros en 2017 !

(Lire la suite…)

Les douze élus de notre équipe d’opposition m’ont fait l’immense honneur de me désigner comme nouveau Président du groupe « UMP, Nouveau Centre et Divers Droite » au Conseil régional de Franche-Comté.

Cette nomination fait suite à la démission d’Annie GENEVARD, élue Députée dans la 5ème circonscription du Doubs et touchée par le cumul des mandats

Je serai secondé dans cette mission par mes collègues Françoise BRANGET et Sylvie VERMEILLET en tant que Vice-présidentes.

(Lire la suite…)

Annie Genevard, Maire de Morteau, préside désormais notre groupe au sein du Conseil Régional de Franche-Comté.

J’ai également l’honneur d’assurer, aux côtés d’Annie, la vice-présidence de notre groupe d’opposition.

Avec le perpétuel esprit d’équipe qui fait notre force, les élus de notre groupe ont décidé de nous confier cette responsabilité pour succéder à Sylvie Vermeillet, qui souhaitait prendre du recul par rapport à cette présidence.

Merci à eux de leur amitié et de leur confiance.

Le vote du budget 2011 au Conseil Régional de Franche-Comté est intervenu au cours de l’assemblée plénière des 16 et 17 décembre derniers.

Sans surprise, celui-ci a été voté par la majorité socialiste et verte, qui n’a pas résisté à sa tendance irrépressible à augmenter la fiscalité.

Pour boucler ce budget de 492,8 millions d’euros, il sera fait appel à 12 millions d’euros supplémentaires au titre de la taxe sur les carburants (TIPP) et 4 millions d’euros supplémentaires au titre de la taxe sur les cartes grises.

Le groupe UMP, Nouveau Centre et Divers Droite a naturellement voté contre ce budget qui augmente une nouvelle fois la pression fiscale sur les francs-comtois, plutôt que de privilégier d’indispensables économies.

(Lire la suite…)