Retrouvez le débat sur le positionnement de la Droite républicaine, dans l’émission « Dimanche en politique » sur France 3 Franche-Comté, avec Alain Chrétien et Florian Bouquet.

J’y défend la ligne politique qui est la mienne, basée sur la défense de nos idées, une ouverture à ceux qui partagent nos valeurs sans sectarisme et une certaine forme de pragmatisme face aux dossiers.

Vous pouvez visionner cette vidéo sur ma chaîne YouTube en cliquant ici.

Comme de nombreux militants, sympathisants et cadres des Républicains de notre fédération départementale, j’ai salué la décision courageuse d’Alain CHRETIEN de se consacrer exclusivement à son mandat d’élu local, dont nous connaissons toute la difficulté et savons l’abnégation qu’elle nécessite.

Aujourd’hui, conformément aux usages en matière de non-renouvellement de candidature d’un parlementaire sortant, Alain CHRETIEN a proposé la candidature de Marie BRETON, sa suppléante actuelle, pour les élections législatives de juin prochain.

Comme moi, de nombreux élus et cadres des Républicains de la Haute-Saône ont fait le choix de soutenir Marie BRETON, qui a pleine légitimité pour être investie par la CNI de notre mouvement politique en vue des prochaines échéances législatives.

(Lire la suite…)

L'équipe des Jeunes Populaires de la Haute-Saône m'a fait l'honneur de me proposer un interview, dans le cadre de leur publication périodique.

Retrouvez l'ensemble du journal des jeunes haute-saônois de notre mouvement et l'intégralité de mon interview, en cliquant sur l'image ci-contre.

Bonne lecture !

Aux côtés de Michel RAISON, ancien député de la Haute-Saône, l’ensemble des sympathisants de la droite républicaine se sont réunis, le 1er février dernier, afin de porter une amicale républicaine sur les fonts baptismaux.

Plus de 500 personnes ont ainsi pris part au lancement de cette association, dans la salle des fêtes de Franchevelle, montrant combien nous étions tous rassemblés autour de valeurs et d’objectifs communs, préparant ainsi la reconquête des territoires pour les échéances à venir.

(Lire la suite…)