Autour de Valérie PECRESSE, notre équipe de « Libres ! » a fait le choix de rénover le logiciel de la Droite et du Centre, en faisant des propositions concrètes et novatrices sur des sujets importants pour notre pays, plutôt que de faire de l’opposition systématique, bruyante et aveugle.

Dans ce cadre, le premier cahier de propositions concernant la lutte contre les déserts médicaux vient d’être présenté à la presse.

Aux cotés de plusieurs élus membres de l’équipe nationale de « Libres !« ,  j’ai l’honneur d’avoir contribué à ces propositions depuis plusieurs mois et de faire désormais partie des cinq rapporteurs de ce document.

La volonté de réoxygénation de la Droite et du Centre que nous appelons de nos vœux au sein de notre mouvement « Libres ! » passe par le débat d’idées, par des propositions répondant aux problématiques de notre pays et de nos concitoyens.

Notre souhait est de gagner la bataille de la crédibilité en faisant des propositions nouvelles, pour faire avancer notre pays, plutôt que de participer au championnat des décibels ou des petites phrases, qui n’aboutit souvent à rien de concret.

Aussi, autour de Valérie PECRESSE, 13 groupes de travail ont ainsi été mis en place pour réfléchir, débattre, proposer et innover pour répondre aux enjeux politiques actuels.

Le premier cahier de propositions concerne la lutte contre les déserts médicaux, qui est un sujet d’importance dans les territoires à forte consonance rurale comme la Bourgogne Franche-Comté, et tout particulièrement en Haute-Saône. Nous savons donc tous qu’il est urgent d’agir vite !

Avec les idées qui sont les miennes, et que j’avais développé dès 2015 au Conseil régional de Franche-Comté, j’ai contribué à ce travail de réflexion et de propositions.

Avec mes collègues élus, membres de « Libres !« , nous formulons donc 6 « révolutions » et 17 propositions concrètes, nouvelles et sans tabou, qui peuvent permettre de remédier au problème de la désertification médicale.

Parmi celles-ci, la création d’un statut d’infirmier praticien, la régionalisation du numerus clausus, le développement de la télémédecine… tout autant d’idées qui nous paraissent importantes à mettre en œuvre d’urgence.

Vous pourrez retrouver ce cahier de propositions, dont je suis un des rapporteurs, en cliquant sur l’icone ci-dessous :

Laisser un commentaire