A l’issue de notre réunion du 23 mars dernier, la Commission « Sport, Ruralité et Montagne » de l’Association nationale des élus en charge du sport (ANDES) annonçait son souhait d’aider les communes rurales à diversifier les sources de financement de leurs équipements sportifs et développer les sports de nature.

Car en milieu rural, le sport apparaît désormais comme un facteur d’attractivité et de développement du territoire. L’objectif, à travers ces pratiques d’extérieur qui explosent, est de répondre à la demande. Et si le bien-être peut suivre…

Retrouvez mon interview pour le Courrier des Maires en cliquant ici.

Les membres de la Commission « Sport, Ruralité et Montagne » de l’ANDES en réunion à Toulouse, le 23 mars dernier.

Laisser un commentaire